Rando Cheval Mongolie
Accueil > Préparez votre voyage en Mongolie > FAQ > Prendre de belles photos en Mongolie

Comment prendre de belles photos en Mongolie

Les conseils ci-dessous sont issus de l'expérience de Sabine Grataloup, qui sillonne la planète depuis des années à cheval, avec pour mission de rapporter des photos utilisables dans les brochures et les sites web de Randocheval et Absolu Voyages.

Cette "quête de la photo de couverture" l'a incitée à trouver des astuces pour mieux rendre la beauté des chevaux et des cavaliers en mouvement dans des espaces naturels magiques.

Photographier les paysages de Mongolie

La Mongolie est un pays fascinant, aux paysages vertigineux, que l'on voudrait photographier sans cesse, et pourtant, on se retrouve bien souvent avec une photo fade, une ligne d'horizon avec de l'herbe en-dessous et du ciel au-dessus, qui ne rend absolument pas justice à l'immensité que vous avez sous les yeux !

Pour éviter ce piège, nous vous livrons quelques conseils classiques en terme de cadrage, mais indispensables en Mongolie, sous peine d'être frappé de la malédiction de la photo vide !

La règle des tiers

Quand vous cadrez votre photo, ne placez pas la ligne d'horizon au milieu du cadre, mais décalez-là :

  • au tiers inférieur si vous souhaitez mettre en valeur le ciel,
  • ou au tiers supérieur si vous voulez mettre en valeur le paysage.

Trouvez un premier plan

Placez quelque chose au premier plan : une branche d'arbre, un animal, un rocher ou simplement une fleur en vous plaçant au ras du sol. Vous accentuerez ainsi l'effet de perspective et éviterez la photo "vide".

Un autre piège de la photo en Mongolie est de n'avoir aucun repère de "dépaysement". Certaines photos pourraient avoir été prises dans le Jura ou dans les Causses !

Pour éviter cela, essayez de trouver quelque chose de "typiquement mongol". Il suffit d'un détail pour situer le contexte : un morceau de yourte dans le coin de la photo, un yack, un ovoo tout emmailloté de tissu bleu, la selle d'un cheval...

Portraits

Comme toujours, demandez à la personne si elle est d'accord pour être prise en photo. Ce sera en général le cas, avec un grand sourire en prime.

Evitez les photos posées, privilégiez les photos en mouvement, qui rendront compte de la vie quotidienne des nomades, entourés de leurs troupeaux.

Ne cherchez pas absolument à ce que votre sujet soit face au soleil, au prétexte d'éviter le contre-jour, car il clignera des yeux en étant ébloui, et le soleil de face écrase les couleurs et les reliefs. Placez-vous de côté par rapport au soleil.

Pour photographier quelqu'un à cheval en étant vous-même à pied, placez-vous si possible avec un genou à terre, l'angle sera meilleur.

Photographier en étant à cheval

Eviter les photos floues

La contrainte majeure lorsque vous prenez des photos depuis un cheval est le risque d'image floue en raison des mouvements du cheval. Pour éviter cela, placez la molette de votre appareil photo sur la position "Sport", ou si vous avez un appareil qui le permet, sélectionnez un temps de pose très court.

Cette astuce vous permettra de sauver beaucoup de photos, mais il faut pour cela un environnement très lumineux. Par temps couvert, le risque de flou reste important.

Bien cadrer les autres cavaliers

Cavaliers de dos

Pour photographier les autres cavaliers, le premier réflexe est de photographier ceux qui sont devant vous.

C'est sympa dans l'optique "c'est comme si on y était" car vous avez la perspective grande ouverte devant les cavaliers, mais vous vous retrouvez avec des photos de croupes humaines et équines un peu lassantes...

Une variante de cette technique est de photographier la tête de votre cheval. Dans l'action, vous aurez souvent la pointe des oreilles de votre cheval dans le cadre. Renforcez cet effet en cadrant volontairement les oreilles de votre cheval (d'assez près pour avoir un effet "Le monde entre les oreilles de mon cheval").

Si vous décalez votre appareil photo au niveau de votre hanche, vous devriez pouvoir avoir la tête de votre cheval avec le paysage vers lequel vous vous dirigez. Sympa aussi, mais doublez, voire triplez la photo car avec le mouvement et l'impossibilité de cadrer finement, c'est un peu aléatoire !

Cavaliers de face

Si vous vous retournez, cela devient un peu acrobatique mais vous avez des cavaliers et des chevaux de face, avec un horizon pas toujours "horizontal", justement, mais cela peut se corriger facilement ensuite avec un logiciel de retouche photo.

C'est mieux, mais ces photos ne donnent jamais une impression de vitesse, car il est difficile de distinguer si le cheval marche ou galope sur une photo de face. Vous perdez la notion de mouvement.

Aux allures vives comme le trot ou le galop, il devient aussi très difficile de faire une photo nette dans ces conditions.

Cavaliers de profil

Le meilleur moyen de réussir vos photos de cavaliers est de décaler votre cheval de 5-6 mètres sur le côté, de façon à pouvoir photographier les autres cavaliers de profil.

Vous avez ainsi le cheval qui "remplit" mieux la photo, une belle impression de mouvement au galop, et vous pouvez interagir avec le cavalier que vous photographiez pour rendre vos photos très vivantes !

Par ailleurs, vous êtes dans une position plus confortable pour tenir votre appareil, et même au galop vous arriverez à prendre de belles photos nettes avec un peu d'entrainement.

Pensez à vous décaler sur la gauche du cavalier si vous êtes droitier, et sur la droite du cavalier si vous êtes gaucher, de façon à ne pas avoir à croiser le bras pour prendre la photo.

Quel matériel choisir ?

Appareil photo Reflex

Si vous en avez un, un appareil Reflex sera bien sûr votre meilleur allié, que ce soit pour les paysages ou les portraits !

Côté objectif, il vous faut absolument un grand angle, pour de tels paysages c'est une évidence.

Mais ne négligez pas un objectif de 200 ou 300 mm, qui vous permettra de photographier les chevaux de Przewalski dans le parc de Khustai, une yourte un peu lointaine qui n'apparaitra ainsi pas comme un grain de riz, un détail d'architecture sur un temple bouddhiste...

 

Appareil compact

Si vous êtes en randonnée équestre, difficile de prendre votre Reflex avc vous : OK il fait de super photos, mais il est lourd, il vous cassera le dos si vous le gardez en bandoulière, vous devrez le tenir en main au trot et au galop, et il prendra tout de même des chocs qui réduiront son espérance de vie...

La meilleure solution est de prendre un appareil photo compact (en plus de votre Reflex que vous pouvez garder pour l'étape du soir et les visites), que vous garderez à la ceinture, toujours prêt à dégainer !

Privilégiez un appareil qui a un grand angle, une bonne sensibilité ISO et une option "sport".

Evitez les appareils avec zoom externe, il y a beaucoup de poussière et le système risque de se gripper et de bloquer entièrement l'appareil.

 

Caméras de sport (Gopro ...)

Ces appareils photos / caméras sont très utiles à cheval. Certains modèles sont capables de filmer et prendre des photos en même temps, mais vous allez vous retrouver rapidement avec des milliers de photos à trier, et vous ne pouvez pas vraiment cadrer vos photos.

 

 

Attention, conditions extrêmes

Prévoyez dans tous les cas, que vous soyez cavalier ou pas, du matériel solide car il sera soumis aux chocs des trajets en 4x4 et à la poussière. Protégez soigneusement vos appareils, et soyez vigilants lorsque vous changez l'objectif de votre Reflex.

 

Nous vous souhaitons de bonnes photos, n'hésitez pas à nous envoyer vos chef d'oeuvres !

 

 

 

 

Nos bureaux en Mongolie


Randocheval Mongolie LLC
8 toot, 33 bair, Erkhuugiin gudamj
7r khoroo, Sukhbaatar duureg
Ulaanbaatar, MONGOLIA

Notre agence en France


Randocheval Mongolie
2 place Charles de Gaulle
38200 Vienne
FRANCE
04 37 02 2000 (Lundi au Samedi)